Publié le 2 commentaires

Saisons des Poissons : un pas vers la guérison…

La saison mystique des Poissons a commencé. Avec elle, l’année Zodiacale se termine… Que nous réserve ce chapitre de fin, sous l’influence de la planète de l’imagination et de la compassion Neptune ?

Dans le zodiaque, les Poissons représentent l’endroit si particulier où les âmes trouvent refuge après avoir quitté leur corps. C’est un entre-deux où l’esprit, qui a quitté son enveloppe physique, transite avant de passer à l’étape suivante… Vous connaissez probablement le symbole de ce signe d’Eau mystérieux : deux poissons nageant dans deux directions opposées. L’un de ces poissons symbolise en fait l’ancienne âme qui est reliée par un simple fil au deuxième poisson, ce-dernier représentant donc la prochaine incarnation. C’est aussi le mythe de Poséidon, Dieu des mers et des océans, qui règne en maître sur les abîmes de l’inconscient collectif. Depuis ses profondeurs, il se retrouve toutefois fréquemment confronté au monde du conscient. Il fait donc remonter certaines informations à la surface afin qu’elles soient découvertes par les Hommes et entendues par le monde.

Les Poissons sont gouvernés par la planète de l’imagination Neptune, et rattachés à la Maison 12 du subconscient et de l’introspection. Ils symbolisent l’hiver arrivant à son apogée… Résolument intuitif, l’archétype des Poissons est animé par le rêve et le mysticisme, son rôle est d’une certaine façon celui de se sacrifier – c’est à dire le fait de se désincarner, et d’accéder éventuellement à l’illumination qui symbolise la fin du karma et de la souffrance humaine. C’est en fait notre troisième œil, les sens au delà du monde lucide et conscient. En effet, sa perception des choses ne s’arrête pas aux sensations physiques, il est réceptif à un Univers demeurant encore mystérieux pour tous les autres – c’est d’ailleurs pour cela que de nombreux Poissons font de la médiumnité ou bien possèdent des dons de clairvoyance.

La sensibilité de ce signe d’Eau est exceptionnelle, mais aussi sa bienveillance qui le pousse à faire don de sa personne sans aucune limite. Parfois jusqu’à oublier qu’il doit vivre pour lui, en se soumettant totalement aux attentes de l’autre… Si vous avez des Poissons autour de vous, vous savez à quel point ils peuvent errer dans leurs pensées et leur monde imaginaire. Il s’agit en vérité d’une fuite pour se protéger et s’armer contre le monde fait de drames et de souffrances qui sont insoutenables pour lui, si éloigné des turpitudes de la matière et du monde physique.. Trop de densité pour cet amoureux de l’abstrait. Leurs humeurs sont aussi très changeantes, passant de la joie et de la légèreté au sérieux. Rien ne se fait jamais dans la demi-mesure avec les Poissons… Il s’agit également d’un signe mutable, ce qui signifie qu’il est capable de s’adapter aux eaux dans lequel il évolue, aussi bien à travers les relations que dans le monde hostile des affaires. Ce sont souvent des artistes passionnément dédiés à leur art, des créateurs avec de grands rêves.

Que vous soyez Poissons ou non cela ne fait aucune différence par rapport à tout ce qui vient d’être dit. Comme je vous le répète souvent, nous avons tous chacun de ces archétypes en nous. Il suffit de trouver où existe le Poissons dans votre carte du ciel, peut-être que vous avez des planètes en Poissons, regardez aussi où se trouve Neptune et regardez votre Maison 12.

La saison du Poissons en 2021

C’est comme vous le savez sûrement le dernier signe du Zodiaque, il annonce donc la fin d’un cycle, un chapitre qui se termine : celui de ces 12 derniers mois. Nous tirons alors certaines conclusions, et préparons le terrain pour un renouveau qui s’annonce.

Nos vies ont été chamboulées à bien des niveaux au cours de cette dernière année. Mais alors qu’un nouveau cycle est sur le point de commencer, nous pouvons déjà palper le changement qui flotte actuellement dans l’air. De toutes les graines que nous avons plantées, certaines sont sur le point d’éclore. Et avec leur floraison, nous nous apprêtons à prendre une nouvelle direction…

Comme on l’a vu précédemment, le symbole des Poissons est particulièrement parlant : deux poissons nageant dans deux directions contraires. La fin et le commencement. La cause et l’effet. La prise d’action qui engendre une autre action. Et ainsi de suite… Justement, Saturne (la structure, le temps, le karma…) est actuellement en carré à Uranus (l’innovation, le génie, la rébellion…) – l’un des aspects majeurs de 2021 qui se produira trois fois. Cette tension, dont le but est de nous faire évoluer, va mettre en lumière ce qui ne tient plus la route et qui doit être reconstruit d’une nouvelle façon. La saison des Poissons va donc nous donner une opportunité formidable d’amorcer les changements, c’est à dire les choses qui doivent se terminer mais aussi celles qui doivent commencer. Des choses dont l’instabilité aura bien évidemment été mises en lumière par cet aspect à l’influence plus qu’imprévisible.

Certes, ce n’est pas une énergie facile à vivre – Saturne impose toujours une épreuve tandis que Uranus est bien souvent hasardeux, l’énergie est donc encore et toujours volatile. Néanmoins, ce mois des Poissons s’annonce plutôt tranquille – ce qui n’était pas très compliqué en même temps après les aspects challenges de ce mois de février. Je vous rappelle : une concentration phénoménale dans le signe du Verseau (élément Air) qui a donc activé de nombreuses choses au niveau du mental mais avec un Mercure rétrograde pas du tout propice aux initiatives. L’heure était donc clairement au changement mais aussi à l’introspection et à l’inventaire de nos vies, un changement qui se produit donc d’abord au niveau de l’esprit – sans parler d’une opposition très nette entre les mondes subtils, et la matière avec un carré à Mars en Taureau qui est très enraciné, très dans le vif du sujet. D’un côté des âmes qui s’éveillent à un futur potentiel, une révolution des consciences, c’est l’ère du Verseau, et de l’autre des âmes qui bataillent pour sauver des vies, les mains dans le « sang ». Il y a scission entre les deux.

Dans les semaines à venir, nous allons enfin pouvoir mûrir tout ce qui aura été dévoilé pendant ce moment de ralentissement mais surtout de contradictions, et nous préparer à l’année astrologique qui va suivre. Mercure redeviendra d’ailleurs directe le 20 février 2021, après une saison rétrograde qui a commencé à la fin du mois de janvier et qui n’aura pas été de tout repos. Quand Mercure cesse son cycle rétrograde, elle est à son apogée. Ce qui signifie qu’elle est plus puissante que jamais… Des problèmes du passé peuvent alors refaire surface, mais toujours avec le but de clarifier toutes ces zones de trouble en nous. Heureusement, la communication redevient fluide, toutes difficultés techniques / contractuelles etc trouvent enfin l’apaisement. Ouf, on peut respirer…

Quelques dates à retenir

Le 25 février, la planète Vénus quitte le signe du Verseau – où elle était libre, indépendante, amicale, décomplexée… – pour entrer dans celui des Poissons. L’amour prend une dimension plus créative, mais aussi utopique et chimérique. Une énergie de fertilité va aussi planer dans l’air – certaines vont peut-être avoir des annonces à faire ? Toujours est-il qu’en quittant le Verseau, Vénus amorce la fin du le fameux stellium de planètes dans le signe d’Uranus, et avec lui la très forte concentration d’énergie qu’on a pu ressentir dans le verseur d’eau… Une énergie qui a pas mal remué au niveau de nos esprits puisque le Verseau est un signe d’air, et que cet amas planétaires s’est également produit en même temps que Mercure rétrograde. Un sacré challenge pour nos esprits en effervescence, mais dans l’incapacité d’agir…

Le 27 février, une magnifique pleine Lune illuminera le ciel dans le signe de la Vierge : la guérison proposée par la saison des Poissons prendra un virage plus créatif, plus fécond, mais aussi plus ancré dans la Terre. On va se sentir en sécurité, enveloppé par la douce énergie de cette lune et nous aurons davantage de certitudes en lien avec notre avancée personnelle. Le chemin est plus distinct et donc moins incertain. Comme toutes les pleines Lunes, on va lâcher certaines choses mais cette fois-ci cela va se faire sans secousse, tout en délicatesse… Peut-être même qu’on aura même pas vraiment l’impression, en réalité, de lâcher quoi que ce soit. Mais c’est en vérité parce que cela se fera naturellement, toute en grâce… C’est la Vierge !

La communication reprendra par ailleurs VRAIMENT du service le 4 mars alors que Mercure, la planète du mental qui aura tout juste cessé son cycle rétrograde, va former une conjonction avec Jupiter la planète de l’expansion mais aussi des excès… Pendant cette période, on sera encouragé à embrasser toutes nos idées les plus folles. Ce sera une période vraiment propice à l’innovation intellectuelle, à passer à un plan de conscience supérieur. Cela risque de fuser au niveau du mental qui sera affuté au possible. On va s’exprimer avec plus d’ouverture, plus d’entrain et d’enthousiasme !

Le 5 mars cependant, se produira ce que l’on appelle un « Moon Wobble » c’est à dire que nous serons à mi-chemin entre la dernière et la prochaine éclipse, et que le Soleil va former un angle de 90 degrés avec les Noeuds Lunaires – qui concernent l’axe évolutif de l’âme… Cet aspect est réputé pour générer une énergie assez volatile – encore ! Les choses peuvent avoir l’air déséquilibré, pas à leur place… C’est en réalité le signe qu’il y a du changement dans l’air, une fois de plus, même si il est encore invisible à ce moment-là. Généralement, ce sont des aspects qui génèrent aussi une météo complètement folle et des évènements extrêmes à ce niveau-là…

Le 10 mars, le Soleil sera conjoint à Neptune la planète des Poissons. Une planète, vous l’aurez remarqué, particulièrement active ces-derniers mois. Il faut savoir que Neptune est responsable de nos rêves et de notre créativité, mais aussi de nos illusions. Quand son énergie est à son paroxysme – comme ce sera le cas quand elle sera conjointe au Soleil – c’est l’occasion de nous rappeler que nous devons plus que jamais faire confiance à notre petite voix intérieure. Neptune a la réputation de flouter notre réalité, ce qui a le don de nous désaligner, de nous éloigner de notre vérité et du chemin. Mais parfois, en quittant cette forme d’alignement, une chose nous apparaît soudain. Une nouvelle vérité éclate, ou bien nous changeons de perspective. C’est très probablement ce qu’il se produira avec cet aspect le 10 mars…

Trois jours après, le 13 mars donc, la dernière nouvelle Lune du Zodiaque se produira dans le signe des Poissons, avec une conjonction entre Neptune et Vénus. Quelle belle combinaison – Neptune planète des Poissons, réconciliée à Vénus la planète de l’Amour, du lien, de la beauté, des Arts… Les énergies seront douces et propices à la création. On sera plus que jamais invité à suivre nos cœurs, à donner du sens à tout ce que nous faisons. Ce sera une influence merveilleuse pour commencer un nouveau projet, parce que ce-dernier trouvera quoi qu’il advienne une belle raison d’exister, ou bien pour commencer une nouvelle histoire d’amour aussi. La romance sera décuplée ! Et même plus que cela, l’amour inconditionnel… Ce sera une nouvelle Lune harmonieuse, avec des envolées magnifiques… en direction des autres mais surtout en direction de soi.

Le 15 mars, la planète du mental Mercure va quitter le Verseau pour entrer dans le signe des Poissons. Honnêtement, Mercure n’est pas hyper à l’aise dans les Poissons. C’est la planète du Gémeaux (et de la Vierge aussi), c’est donc le mental, tout ce qu’il y a de rationnel en nous. Alors qu’avec les Poissons, gouvernés par Neptune et la Maison 12 du subconscient, le mental est clairement relayé au second plan. Notre boussole sera axée vers les ressentis, et non vers l’intellect. Mais c’est une influence qui pourra du coup nous aider à connecter le cœur pour faire preuve de nouveauté et d’imagination. En fait, tout dépendra de la vibration de chacun… Certains pourront se sentir complètement déracinés et plongés dans un brouillard mental, tandis que d’autres seront traversés par des élans de créativité inattendus.

Enfin, les 20 et 21 mars se terminera la saison des Poissons et l’Equinoxe. Ce sera le début de la nouvelle année Astrologique avec une bête à cornes : le Bélier. Un nouveau cycle commencera…

Bon à savoir : Quand le Soleil aura atteint la constellation du Verseau au moment de l’équinoxe de mars, il est dit que nous aurons déjà un pied dans l’ère du Verseau. En se basant sur le mouvement du Soleil, ce mouvement arrivera néanmoins à son terme seulement l’année 2597, donc aucun de nous aujourd’hui n’en fera l’expérience. Mais ce qui est certain, c’est que nous naviguons actuellement en direction de cette ère du Verseau, et que nous sommes en train d’en construire les fondations. D’où l’intérêt de faire son travail en toute conscience. En posant des bases solides…

Art par Chlo Hej