Publié par Laisser un commentaire

Portrait #InkaTribe : Marine, esprit libre amoureuse de l’océan

Marine Graham est photographe, amoureuse de l’océan et digitale nomade. Elle photographie depuis 2019 les filles de la “Inka Tribe Experience”, quand elle n’est pas dans les vagues à voler ses plus beaux instants. Aujourd’hui, elle se présente à travers une série de questions.

Marine, qu’est-ce que le féminin / l’énergie féminine pour toi ?

Pour moi le féminin c’est la force et la douceur réunies. C’est la capacité d’incarner cet équilibre.

Pourquoi avoir choisi le mode de vie nomade ? Qu’est-ce que cela t’apporte ?

Je dirais plutôt que la vie nomade m’a choisie haha. Au départ je devais partir pour 3 mois, me voici 3 ans plus tard… Vivre à l’étranger colle plus à ma personnalité et me permet de vivre à fond mes passions de la photographie, du surf et du skate.

Un exemple de « femme puissante » qui t’inspire au quotidien ?

Je dirais Ocean Ramsey, la conservatrice marine qui protège les requins et nage avec des requins blancs de plusieurs mètres. Également Laura Enever, la surfeuse pro australienne qui récemment surfe des monstres ! Impressionnant et inspirant, you go chicas !

L’endroit sur terre où tu te sens le plus connectée à ton essence divine ?

Bali for sure, mais également l’Australie et la Californie.

Une anecdote sur l’océan que tu aimerais partager ?

Pour moi la maison, ce sentiment d’être “home”, je l’ai uniquement lorsque je rentre en contact avec l’océan. Qu’importe quel océan, du moment que je suis dans l’eau, j’ai l’impression de rentrer chez moi et d’être enfin là où j’appartiens.

Quels sont tes habitudes « mindfulness » du moment ?

En ce moment je fais un petit flow de yoga le matin, suivi par de la méditation et des affirmations, puis je m’entraîne à améliorer mon apnée en réalisant des tables de CO2 et O2 chaque jour (sur les principes du freediving et du Pranayama).

En quoi le surf a transformé ta vie ?

Quand j’étais plus jeune, j’étais déjà fascinée et passionnée par la surf culture, mais je n’aurais jamais cru pouvoir en faire partie. Et pourtant les premières fois où je me suis levée sur ma planche il y a quelques années, j’ai réalisé que c’était bel et bien possible. Pourquoi pas moi ? Le surf m’a donc permis de me rendre compte que les rêves ne sont jamais trop grands.

Un mantra pour terminer ?

Ma préférée de tous les temps : “A mind that is stretched by a new experience can never go back to its old dimensions.” et vient en seconde place quasiment à égalité “Wherever you go becomes a part of you somehow.”

Site internet : https://marinegraham.com/
IG : @marinegrahamphotography / @marinegraham



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *