Publié le Laisser un commentaire

Astro-guidance : pleine Lune en Scorpion, 26-27 avril 2021

Le 26 et le 27 avril, nous assisterons à la toute première Super Pleine Lune de l’année. Un événement qui promet beaucoup d’agitation émotionnelles puisqu’il aura lieu dans la mystérieuse constellation du Scorpion, lui-même gouverné par Pluton : planète de la transformation, de la “mort” et bien sûr de la renaissance.

Une Pleine Lune est toujours un moment intense de prise de conscience, de nettoyage mais aussi d’infinie gratitude pour la récolte que nous vivons – qu’elle soit matérielle ou symbolique. Tout dépend de ce qui est illuminé, des énergies qui sont mises à notre disposition et de comment nous faisons vibrer tout cela. Parfois, des blessures oubliées refont surface, des peurs irrationnelles nous reviennent en mémoire, des émotions dont ignorons jusqu’alors l’existence nous envahissent… D’autres fois, nous sommes tout simplement énergisés, comme aspirés « vers le haut » avec une envie de célébrer la vie comme jamais. Les Pleines Lunes sont des portails puissants qui nous permettent de libérer certaines énergies dont nous n’avons plus l’utilité. Cela sera encore plus vrai avec cette Super Pleine Lune, dans le signe particulièrement intense du Scorpion qui, à l’instar de la Lune, est lui aussi gouverné par l’élément Eau.

Cela va sans dire que notre monde émotionnel sera immensément activé, mais aussi celui de notre psyché et de notre intuition. Si vous ignorez encore ce qu’est l’hypersensibilité, il est fortement possible que cette Super Pleine Lune vous en fasse la démonstration. Car nous allons non seulement faire l’expérience de nos propres ressentis, mais aussi ceux des êtres qui nous entourent. L’eau est un élément poreux, il est donc très réceptif à son environnement et absorbe donc les émotions et les énergies des autres. Justement, c’est en partie sur cette dynamique là que nous allons travailler pendant cette “Pink Moon”, comme elle est appelée par ailleurs…

L’eau du Scorpion n’est pas la même que celle des autres signes d’eau… Si l’eau du Cancer nous renvoie à la Mère, à la matrice et au ressenti ; celle du Poissons à la fusion et à la désincarnation, celle du Scorpion nous renvoie au monde souterrain, l’eau des mystères et de la transformation. C’est une eau puissante, sombre, corrosive et secrète… Ce n’est pas une eau dans laquelle tout le monde a envie de se baigner. Mais avec cette Pleine Lune, difficile de faire autrement. Et c’est de ces profondeurs que nous pourrons exhumer un message puissant : celui de notre intuition. Cette Pleine Lune nous invite donc à faire ce voyage profond et énigmatique afin que nous puissions atteindre un état d’éveil encore plus intense, encore plus profond, encore plus magnétique… A l’image sulfureuse du Scorpion.

Pourquoi faire un tel voyage, pourquoi aller aussi profondément dans ce que nous sommes, pourquoi sonder l’intérieur de manière aussi invasive et réactive ? Car oui, le voyage sera intense. Vous vous en doutez, on en parle à chaque fois que le Scorpion est sous le feu des projecteurs : il est question de nettoyage et de transformation. Or cette transformation ne pourra JAMAIS se produire depuis l’extérieur, le pouvoir de nous métamorphoser est EN NOUS. Et c’est pour cela que nous devons aller chercher l’étincelle, la voix éclairée de notre intuition : pour être guidé sur notre chemin. Car personne d’autre n’aura jamais accès de cette façon aux eaux abyssales de notre conscience. Personne ne pourra jamais savoir ce qui est vraiment bon pour nous, ni comment vraiment nous faire du bien. Personne ne pourra jamais nous nettoyer, et transmuter toutes ces énergies stagnantes comme NOUS nous pouvons le faire. Nous sommes les seuls capitaines à bord…

Car c’est bien de cela dont il est question : nettoyer et transmuter tout ce qui stagne depuis trop longtemps, se réapproprier ce qui nous appartient (et qui stagne peut-être chez les autres) mais aussi se défaire de ce qui ne nous appartient pas. Le rendre à autrui, le rendre à la Terre, le rendre à l’Eau. Et même si il s’agit d’une Pleine Lune, tout cela se fait en introspection puisque Pluton, la planète maîtresse du Scorpion, entame justement son épisode de rétrogradation approximativement au même moment. Et elle sera en plus en carré à la Lune : certains comportements peuvent donc être compulsifs, incontrolables, nos entrailles sont exposées au grand jour – et nous déterrons des choses en lien avec des thématiques très probablement rencontrées en octobre dernier. Plus que jamais l’énergie est souterraine mais en étant ainsi envoyés aux oubliettes, nous sommes obligés d’être présents à l’émotion, et donc obligés de guérir.

Pluton nous transforme, nous régénère. Elle nous rappelle que rien n’est jamais perdu, tout est simplement en train de changer, de muter, de renaître de ses cendres – à l’image du Phoenix qui justement incarne le mythe du Scorpion. On dit de celui-ci qu’il vient au monde dans sa forme de scorpène pour mourir jusque dans sa dernière cellule – puisque c’est l’étape karmique où nous prenons conscience que nous ne sommes pas immortels, pour finalement renaître dans la peau d’un Phoenix. C’est bien évidemment symbolique, et c’est un peu ce qui nous est demandé pendant cette Pleine Lune.

Et non, cela ne doit pas forcément se faire dans la douleur, ni la souffrance – bien qu’il est fort possible que nous souffrions… Cela se fait dans un éveil de conscience puisqu’Uranus, planète du Verseau, est pleinement activée au même moment. Elle est en effet conjointe au Soleil en Taureau (le monde matériel, nos valeurs) et donc elle est aussi opposée à la Lune qui se trouve sur le même axe, en Scorpion. Nous vivons des changements brusques et soudains en lien avec notre dimension physique, qui peut tout aussi bien faire référence à nos possessions matérielles tout comme à notre corps. Nous vivons aussi des changements soudains en lien avec ce que nous aimons et comment nous aimons – possiblement en se heurtant à une certaine rigidité intérieure puisque Vénus sera aussi en carré à Saturne (les restrictions, les responsabilités) en Verseau. Une épreuve est donc posée là. Et ces eaux stagnantes en plein remous peuvent libérer une énergie électrique difficile à canaliser, c’est le feu Uranien. Mais c’est là justement que nous devons porter notre attention plutôt que détourner le regard, en s’abandonnant à cette expérience même si elle est traumatique, mais aussi en instaurant une routine, en prenant le temps de nous enraciner là où c’est inconfortable. Et en acceptant d’être là où nous en sommes – c’est le début du nettoyage. Et pour cela nous recevons de l’aide : la Lune sera aussi en trigone à Mars et donc alignée à notre principe d’action, Mars qui est en Cancer (la Maison, le foyer, le passé…) ; et en trigone à Jupiter, l’expansion et l’ouverture à d’autres horizons, en Verseau (le collectif, l’humanité, le changement). Nous sortirons de toute cette purification par l’eau nettoyé, mais aussi grandi, empreint d’une sagesse infinie, d’une meilleure compréhension de nous-même et d’un plus grand sens de la compassion.

Comme nous pouvons le voir, l’essence féminine est au coeur de ce projet – même si cela n’a rien à voir avec le genre. Le Scorpion est un signe Yin, le Cancer aussi, puisqu’il est gouverné par la Lune, archétype de la Mère, et le Taureau n’est autre que la représentation de la Terre, Gaïa. Toutes ces énergies sont activées, nous sommes en pleine guérison du féminin blessé – en chacun de nous mais aussi dans le collectif. Et pour cela, il n’y avait pas plus belle occasion qu’une Super Pleine Lune en Scorpion pour l’entreprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *