Publié le Un commentaire

Mars & Vénus : la réunion cosmique

Mars et Vénus, les deux amants du Zodiaque, le Yin et le Yang du cosmos, se réunissent enfin parfaitement le 16 février au degrés 16 du Capricorne. Une réunion qui va durer à peu près deux mois… Au même moment, la Lune sera pleine en Lion, le signe du Roi Soleil. Toutes les polarités opposées seront donc réunies, ce sera un moment de retrouvailles, avec soi mais aussi avec l’autre. Ce sera aussi le moment idéal pour connecter sa propre souveraineté intérieure…

Quand Vénus, déesse de l’Amour et de la beauté, et Mars le Dieu de la Guerre, se rencontrent enfin, le ciel œuvre à ce que tous nos contrats d’âme soient honorés. Et c’est encore plus vrai avec une pleine Lune dans le signe du jeu, de l’enfant intérieur et de la création… Ainsi inondés de lumière, nos cœurs peuvent enfin se remplir de joie et vibrer l’Amour cosmique et inconditionnel.

La dernière fois qu’une telle configuration s’est produite, c’était en juillet 2021 et elle n’avait duré que quelques jours… Souvenons-nous en quoi nos relations s’en étaient retrouvées impactées… Mais surtout tout le chemin parcouru depuis.

Cette réunion se produira le 16 février, au degrés 16. Dans le Tarot de Marseille, la seizième lame est celle de L’arcane de La Maison-Dieu. Elle fait référence aux situations imprévues, cependant porteuses de changements positifs et de félicité. C’est la carte du coup de foudre amoureux (entre autres…). Elle fait aussi référence aux découvertes, aux idées lumineuses…

Bien sûr, il ne s’agit pas seulement d’amour mais aussi d’harmonisation. Si Vénus, le Yin dans sa plus pure expression, incarne le féminin en nous et donc ce que nous valorisons, Mars, polarité Yang, incarne le désir et donc la conquête vers l’objet que nous convoitons. Le fait d’avoir ces deux principes réunis dans le signe des accomplissements et de la sagesse le Capricorne, est signe d’une renaissance, de l’équilibre parfait.

Le féminin sacré existe en chaque chose, indépendamment du genre et de la nature de ce qui est. C’est l’eau, l’intuition, la nuit, les émotions, les ressentis, le cœur… C’est pourquoi en Astrologie, Vénus incarne nos valeurs, l’amour, l’argent, l’esthétique, la séduction, la sensorialité et le matériel. C’est notre déesse intérieure, la flamme sacrée, l’abondance sous toutes ses formes.

Mars, notre masculin sacré, existe lui aussi au-delà du genre et de la nature de ce qui est. C’est l’action initiée, la conquête, le courage, la détermination, la volonté, l’esprit rationnel mais aussi les instincts. C’est l’ego, l’action au service de notre principe de manifestation (le Soleil). C’est notre capacité à exprimer notre vérité et à passer à l’acte en étant aligné avec cette vérité. C’est la stabilité et la sécurité qui nous permettent de vivre confortablement le plan physique. En Astrologie, Mars est donc la planète de l’action. Elle nous permet d’aller de l’avant, au-delà de nos peurs. C’est notre force intérieure.

Quand ces deux polarités s’alignent, nous sommes invités à trouver l’équilibre, la voie du milieu.

Fin février, Mars et Vénus seront toujours main dans la main en Capricorne. Mais il faudra attendre le 3 mars pour vivre un événement d’une grande ampleur : la triple conjonction avec Pluton. C’est à dire que ces trois planètes seront toutes au même degrés du Capricorne : le degrés 27, qui symbolise la fin d’un cycle puisque analogique au 9. Cette conjonction pourra être synonyme d’intensité, comme toujours avec Pluton, mais aussi de transformation.

Nous changeons notre façon de faire du lien, de faire du couple, d’être en relation mais aussi notre capacité à créer puisque Mars et Vénus conjoints nous parle aussi de création… en allant vers plus de liberté et d’originalité. Nous quittons les injonctions d’une société très “Capricorne”, où Pluton transite depuis 2008, pour aller vers des propositions Verseau : des couples qui se différencient, des créations qui sortent de l’ordinaire, du lien qui fait sens.

Il est impossible de prédire exactement ce que cette danse des amants cosmiques va engendrer dans nos vies – pour cela, il faut observer nos propres cartes du ciel. Ce qui est certain, c’est qu’un processus de réunification est en cours… Un rééquilibrage aussi, avec deux possibilités : inviter plus de Yin ou bien plus de Yang dans sa vie.

Quelques exemples :

Cultiver le Yin (quand on est trop dans son Yang) : ralentir, prendre du temps pour soi, être dans la contemplation. Respirer consciemment. Ecouter son intuition et ses ressentis. Passer du temps au contact de l’eau. Se reconnecter aux phases de la Lune. Manger cru et léger. Faire des choses qui nous font du bien. Méditer dans la nature, passer du temps seul. S’entourer de belles choses, rétablir l’harmonie autour de soi. Se recharger à la lumière de la pleine Lune. Ecrire, lire.

Cultiver le Yang (quand on est trop dans son Yin) : faire de l’exercice, réveiller son énergie vitale. Elaborer des plans, se fixer des objectifs, structurer ses journées. S’enraciner en pratiquant une activité. Se recharger au Soleil. Etre actif dans la nature (randonnée, escalade…). S’affirmer, prendre les devants, être plus fort que ses peurs. S’activer au lever du Soleil. Se creuser la tête avec des activités ludiques, des jeux… Manger épicé et chaud. Passer du temps entouré de son cercle social.

Une réflexion au sujet de « Mars & Vénus : la réunion cosmique »

  1. Merci pour ce superbe article Laura. Des bisous. Cindy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.