Publié le Laisser un commentaire

Jupiter en Poissons : le transit mystique de 2022

La planète de l’expansion Jupiter est entrée dans le signe des Poissons fin 2021. Dans ce signe d’Eau, le tout dernier du Zodiaque, la plus large planète de notre système est exaltée… C’est à dire qu’elle s’y sent très bien. Elle y restera d’ailleurs jusqu’au 10 mai prochain, avant d’effectuer un petit passage par le Bélier et de finalement réintégrer les Poissons en octobre.

Il faut savoir que les planètes rapides, telles que Mercure ou encore Vénus, parcourent le Zodiaque à une vitesse folle. En une année, elles sont déjà passées par toutes les constellations, initiant un changement personnel en chacun de nous. Les planètes transpersonnelles cependant, à l’instant de Saturne et Neptune, occupent une même constellation pendant plusieurs années. Ainsi, elles marquent les époques et provoquent des changement au niveau générationnel qui impactent le collectif. A lire par exemple : Génération Pluton en Scorpion, les âmes qui changent le monde. Jupiter, quant à elle, est plus ou moins entre les deux. Il lui faut douze années pour retrouver l’endroit exact où elle était dans notre thème à chacun, et transite de ce fait une année par signe…

D’après la mythologie, Jupiter règne sur la Terre et le Ciel. C’est le Dieu de tous les Dieux. Depuis les cieux, il œuvre à ce que nous vivions une expansion fulgurante, au rythme des « éclairs » qu’il envoie en notre direction. Quel que soit le secteur qu’il occupe dans une carte astrale, c’est festival ! A l’image du Sagittaire, qu’il gouverne avec les Poissons, rien ne l’arrête jamais.

Et justement, si il y a bien une chose qui anime le Centaure du Zodiaque, c’est le développement de son être, la poursuite de son idéal, le voyage – qui est finalement surtout intérieur. Toutes les connaissances qu’il amasse en chemin lui permettent en réalité d’acquérir la sagesse.

Jupiter en Verseau : le début d’une ère

Entre le 20 décembre 2020 et jusqu’au 28 décembre 2021, Jupiter occupait la constellation du Verseau. Mais elle n’était pas la seule, la planète planète des lois, du temps, du karma et des responsabilités Saturne y était aussi (et elle y est toujours). C’était la fameuse « grande conjonction ».

Dans ce signe d’Air révolutionnaire, Jupiter (et Saturne) nous ont fait travailler autour des questions de la communauté, du groupe, des nouvelles technologies, du progrès et des libertés individuelles… Il y avait un cap à franchir avant d’aller plus loin dans l’ère du Verseau, qui prendra un nouveau tournant quand Pluton aura terminé son transit en Capricorne l’année prochaine – pour transiter en Verseau jusqu’en 2044. Et c’est ce que Jupiter a fait : rassembler toutes les solutions du verseur d’eau pour qu’en 2022, tout ceci soit acquis, intégré en nous. Et que nous passions à l’étape d’après…

D’un point de vue individuel, Jupiter nous a permis de développer notre expression personnelle, de nous intégrer au groupe et de développer les structures nécessaires à ce que chacun puisse se faire entendre. C’était une année de prise de position et de différenciation. Comment cultiver nos idées mêmes les plus originales ? Comment créer la vie que nous souhaitons ? Comment amener plus d’inclusivité dans nos échanges et nos rapports avec les autres ? Voilà certaines des thématiques sur lesquelles nous avons travaillé en 2021…

Jupiter en Poissons : la dissolution de l’ego

En 2021 cependant, entre le 13 mai et le 29 juillet, Jupiter avait déjà effectué un court passage par les Poissons, comme un prémices à 2022. Mais surtout une respiration entre plusieurs mois d’apnées, de restrictions en tout genre, de reconfinement, de ralentissement… Avant qu’elle ne retrouve finalement le Verseau pour terminer le travail qu’elle avait commencé..

En Poissons, Jupiter est comme de retour à la maison. C’est son domicile premier, avant que le Sagittaire ne lui soit attribué dans l’Astrologie moderne. Or les Poissons, c’est la dissolution de l’ego dans un océan infini, un océan dans lequel toutes les leçons, toutes les épreuves mais aussi tous les moment de joie peuvent se dissoudre et ne former plus qu’un seul tout. Dans le signe de Neptune, qui transite d’ailleurs elle aussi chez elle dans les Poissons, la conscience n’a plus aucune limite. Et puisque Jupiter amplifie absolument tout ce qu’elle touche, on ne peut qu’imaginer l’effet qu’elle aura ces prochaines semaines sur l’inconscient collectif en le bombardant d’amour inconditionnel, de bienveillance, d’esprit de communion, d’éveil spirituel, de compassion, de créativité, d’intuition, de rêve… Nous allons nous réunir autour de nouvelles valeurs – et il me semble que c’est déjà plus ou moins ce qui est en train de se produire, n’est-ce pas ?

En Avril, ce transit en Poissons atteindra son paroxysme avec un total de cinq planètes réunies dans ce signe – dont Jupiter donc mais aussi Neptune qui en sont tout de même les planètes maîtresses. Ce sera une première cinquante ans : les deux planètes des Poissons, ensemble dans leur signe. En quoi cela va-t-il nous impacter ? Nous allons le découvrir, mais ce sera quoi qu’il en soit une période idéale pour aller plus loin dans la poursuite de nos rêves, nous réunir aux âmes avec qui nous avons une connexion spirituelle, à nous éveiller à d’autres royaumes que ceux du plan terrestre, si denses, si limités… Bref, à recevoir tout ce que la Source, l’Amour inconditionnel, le divin, les plans supérieurs – peu importe les noms que nous choisissons de lui donner – aura à nous offrir.

De l’action, avec un passage en Bélier

Comme évoqué précédemment, Jupiter effectuera en 2022 un court passage par le tout premier signe du Zodiaque : le Bélier (où elle va rétrograder). Elle y entrera exactement le 11 mai et y restera jusqu’au 28 octobre 2022.

Dans ce signe de feu, elle mettra l’accent sur le courage, l’individualité, l’autonomie mais aussi le corps. Il faut savoir que le Bélier est gouverné par la planète Mars : Dieu de la Guerre. En Poissons, nous baignons dans un océan d’amour inconditionnel. Mais en Bélier, on est plus du tout dans le domaine de l’imagination et des sphères de l’inconscient. Bien au contraire ! C’est le plan physique par excellence, autrement dit : l’action et le désir dans leur plus pure expression.

Et vous vous en doutez peut-être, ce sera les prémices de 2023 : une année où l’action sera initiée. Alors que le monde ancien se sera « écroulé », l’énergie des débuts flottera dans l’air. Comme un printemps retrouvé.

La rétrogradation de Jupiter en Bélier commencera le 28 juillet. Elle retrouvera en suite les Poissons, toujours rétrograde, le 28 octobre. Ce ne sera qu’à partir du 23 novembre qu’elle reprendra sa course. La dernière semaine de 2022, elle effectuera de nouveau un passage par le Bélier, annonçant 2023 haut les cœurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.