Publié le Un commentaire

Astro-guidance : nouvelle Lune en Taureau, 11-12 mai 2021

Cette nouvelle Lune à 21° dans le signe du Taureau, conjointe à la Lune Noire et à Uranus, elle aussi en Taureau et toujours carré à Saturne, ouvre la voie à une nouvelle saison d’éclipses. Les saisons d’éclipses sont toujours porteuses de grands changements. Avec elles, des opportunités inattendues, la possibilité de faire un saut quantique, de booster notre évolution d’âme. Et cette nouvelle Lune va merveilleusement nous préparer à cela…

Si elle ne sera pas une éclipse elle-même, cette nouvelle Lune en Taureau entamera toutefois le cycle lunaire qui, lui, ouvrira le bal à la toute première éclipse de la saison lors d’une Super Pleine Lune le 26 mai prochain – le Soleil sera alors en Gémeaux et la Lune en Sagittaire. Mais ceci est une autre histoire…

Une nouvelle Lune est toujours une période d’introspection… Et cette nouvelle Lune dans le signe fixe du Printemps ne fera pas exception. Avec la vibration du Taureau, le moment sera idéal pour recharger nos batteries, nous enraciner dans le présent et cultiver la paix autant que nous le pouvons. Ce sera d’autant plus nécessaire que Lilith, autrement appelée la Lune Noire, est en Taureau elle aussi : toutes nos peurs se cristallisent en ce moment dans notre vécu matériel – c’est, d’un point de vue collectif, la crise sanitaire que nous vivons et qui touche de manière dramatique notre monde matériel. Comprenez bien que cela n’a rien à voir avec le matériel à proprement parler : c’est comment nos vies quotidiennes ont été bouleversées du jour au lendemain dans le monde physique présent par quelque chose d’invisible, du moins à première vue, qui se propage sans même que nous en ayons conscience et contre lequel nous ne pouvons rien.

Monde intérieur, monde extérieur

Mais ce phénomène existe seulement dans la matière parce qu’il existe aussi sur d’autres plans : des plans beaucoup plus profonds, beaucoup plus anciens, beaucoup plus inaccessibles. Et c’est un peu ce que vient nous montrer Lilith : « c’est ici que sont vos peurs ». C’est ici qu’elles sont d’un point de vue collectif mais aussi individuel, puisque les deux sont intrinsèquement liés. Ces peurs sont ancestrales, elles sont karmiques. Et en Taureau nous parlons de Possessions, elles sont donc en lien avec les notions d’attachement et de détachement, d’inquiétudes irrationnelles qui nous poussent à agir par sécurité, par peur de perdre, de manquer, de vivre une destruction. Une destruction comme celle que nous vivons en ce moment dans nos sociétés ? Oui. Sauf que pour implanter les idéaux Verseau qui nous sont par ailleurs proposés, que dis-je, imposés par Saturne en Verseau depuis fin 2020, il nous faut bien accepter cette destruction. Quel que soit le niveau où elle opère – car elle est aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de nous. Et justement, en Taureau on ne nous parle pas seulement de Possessions mais aussi de Valeurs. Ce sont elles qui nous définissent, qui (normalement) conditionnent nos choix, nos décisions, nos modes de vie. Et elles sont ni plus ni moins le reflet de ce que nous aimons et qui nous pousse à aimer, à dépenser de l’argent, à vouloir posséder ces choses-là, à nous les approprier – que ce soit des objets, des situations, des personnes, des idées.

Et les idées, justement, sont actuellement activées avec une bouffée d’énergie Gémeaux : Mercure, à domicile en Gémeaux au même moment que cette nouvelle Lune en Taureau, mais aussi Vénus, le Noeud Nord – qui accessoirement nous montre où nous devons aller en opposition à un karma que nous répétons – et enfin l’Astéroïde Vertex qui, s’il vous plait, pointe du doigt « l’amour qui peut changer nos vies ». Rien que ça. Et cet amour, donc, on peut aller l’interroger, le chercher, le révéler, grâce au projet du Gémeaux qui consiste à réconcilier la dualité qui existe en lui. Souvent, une dualité… matière / esprit. Tiens donc. Une dualité qui est, il me semble, parfaitement représentée par ce qui se joue entre le changement qu’on nous demande dans la matière (Uranus en Taureau), et l’inspiration du Verseau qui nous est délivrée par ailleurs depuis quelques temps – et pendant pratiquement tout 2021. Comment implanter les idéaux d’Uranus et de Saturne dans la matière, si nous ne sommes pas alignés au quotidien avec ces idéaux, c’est à dire en faisant concorder notre sphère mentale et nos paroles (le Gémeaux) avec nos valeurs et notre vécu matériel (le Taureau).

Et tout le travail que nous faisons depuis plusieurs mois consistait donc, vous vous en êtes sûrement aperçus, à capturer tout ce qui pouvait contraster dans nos vies et nos réalités avec ce que notre cœur voulait vraiment. Toutes les résistances que nous opposions à ce changement – le changement qui se passe dehors mais celui qui se passe en nous. Et peut-être que cela nous paraît encore nébuleux aujourd’hui mais justement, pendant cette nouvelle Lune en Taureau il nous est donné l’opportunité d’aller chercher une fois de plus l’information (c’est ce que fait le Gémeaux). Et de découvrir que, souvent, cette information nous ne voulons pas la voir parce qu’elle nous est délivrée par un autre. Mais cette fois-ci nous n’avons pas d’autre choix que celui d’accepter le message, et de comprendre que quelle que soit l’image qui nous est renvoyée, surtout quand le miroir est un autre que soi, en aucun cas cela ne fait de nous des êtres divisés. Au contraire, c’est une pensée, une communication qui nous relie. Et il est temps, plus que jamais, d’aller au delà des incivilités que l’autre peut nous inspirer, surtout quand il a la générosité même inconsciente de nous montrer ce que nous ne voulons pas voir chez nous. C’est la seule façon d’aspirer à ne devenir plus qu’un – dans le sens de la communauté, de l’humanité qui se connecte, du Verseau qui se déverse.

Mercure est trigone à Saturne, sextile au Milieu du Ciel (le destin) : notre mental est à l’affût, aucun détail ne nous échappe et ce message contribue d’une façon ou d’une autre à nos accomplissements. Mais comment être sûr de recevoir ce message, comment l’entendre ? Et bien c’est très simple : en ne faisant rien. En mettant tout sur pause. Le temps d’activer notre réceptivité, de prendre conscience de l’herbe qui se trouve juste sous nos pieds. Et d’écouter, de tendre l’oreille – quel intérêt de faire usage de la communication dans un seul des deux sens possibles ! Et ainsi, de nous demander : qu’est-ce que ça fait ? Où en sommes-nous ? Quelle est notre place dans ce monde ? Est-ce bien ce que nous voulons, ce que nous aimons ? Puisque les mémoires karmiques sont activées (Lilith) et que c’est justement sur ces-dernières que s’enracine le Taureau, en terme d’évolution quelque chose de puissant nous est proposé. Mais c’est à nous d’aller le chercher, ou plutôt de lâcher toutes les résistances que nous opposions face à ce changement, sans nous donner l’illusion de nous sécuriser par une réalité matérielle quelle qu’elle soit – Vénus, planète du Taureau, carré à Jupiter qui effectue en ce moment son transit depuis le Verseau vers les Poissons : rendons-nous à l’évidence que, parfois, nous faisons preuve de trop d’indulgence envers nous-même et nous accordons toutes les faveurs – alors même que nous savons très bien que cela ne peut pas fonctionner.

Guérir avec le coeur

On rapproche souvent Lilith des énergies plutoniennes, or Pluton est justement rétrograde dans le signe du Capricorne en ce moment : la transformation qui nous est demandée par Saturne, avant d’être dans le collectif, se vit à l’intérieur – et notre vitalité aussi va en ce sens puisque le Soleil est trigone à Pluton. Elle se vit donc à l’intérieur en observant le chemin qui nous reste à parcourir, en soi. Le Capricorne va chercher son idéal seul, sans l’aide de personne. Il accomplit cela en faisant appel à sa grande persistance, à sa force, mais aussi à ses émotions – même si son ego prétend le contraire (justement Pluton est, comme un heureux hasard, carré à l’Ascendant – le « moi »). Accepter la réalité de ses émotions, c’est la seule façon pour le Capricorne de redescendre, et d’aller déverser son grand projet sur le peuple – dans l’étape Verseau.

Même si cette nouvelle Lune nous propose un voyage intérieur, d’une certaine façon il nous faut aussi agir puisqu’elle est également sextile à Mars qui se trouve chez elle : en Cancer. Il nous faut donc agir non plus depuis nos têtes mais depuis nos instincts, et il y a de grandes chances pour que cela se produise dans le foyer – sachant que le foyer est aussi symbolique, il ne concerne pas forcément la maison, c’est aussi le clan, et pourquoi pas le corps. Mars qui d’ailleurs à 11 degrés dans le Cancer, tout comme Chiron en Bélier actuellement (le guérisseur blessé), mais aussi Uranus lui aussi à 11° en Taureau. Dans le Tarot, l’Arcane correspondante est celle de La Force. Le message est clair : il faut aller au bout du projet. Et il ne faut pas hésiter non plus à trouver un compromis, ou plutôt une alliance. Comment…. ? En réconciliant, une fois de plus, les deux parties. En suivant l’axe de la situation. Encore une fois, on nous parle de dualité. La matière et l’esprit doivent être réconciliés, les batailles d’ego (Chiron est en Bélier) doivent être guéries avec le coeur – justement, Neptune à 22° (!!) en Poissons est sextile à cette nouvelle Lune. Ce qui revient aussi à dire que beaucoup de choses nous sont actuellement délivrés en rêve, dans nos mondes oniriques : notre imagination est fertile et elle a le pouvoir de nous guérir.

Tout ceci est de notre responsabilité. Et si nous ne faisons pas ça, nous continuerons de vivre le conflit, d’être divisés, de rencontrer des obstacles devant nous. Nous continuerons d’user de la force, mais dans une vibration malheureusement inférieure cette fois-ci, pour arriver à nos fins. Ce qui n’a jamais, et ne pourra jamais, amener l’unité Verseau que nous voulons.

Une très belle nouvelle Lune à tous
♡♡♡

Une réflexion au sujet de « Astro-guidance : nouvelle Lune en Taureau, 11-12 mai 2021 »

  1. Merci beaucoup Laura pour cette guidance parfaitement bien détaillée 🙏🌞

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *